L’usage de la chanson dans "Les Années" d’Annie Ernaux : les qualités mémorielles de l’émotion musicale
cassette cassée
HTML

Come citare

Hachette, P. (2021). L’usage de la chanson dans "Les Années" d’Annie Ernaux : les qualités mémorielles de l’émotion musicale. Publifarum, (35). URL da http://www.publifarum.farum.it/index.php/publifarum/article/view/613

Abstract

Dans le récit Les Années (2008), qu’Annie Ernaux qualifie « d’autobiographie impersonnelle », les souvenirs s’égrènent au gré d’une énonciation entremêlant mémoire individuelle et mémoire collective. Les chansons populaires y occupent une place importante, comme marqueurs de générations mais aussi marqueurs de l’époque s’imprimant à son insu sur une mémoire. Voix du collectif, elles offrent néanmoins une voie singulière pour l’individuation par le jeu des affects et de leur ancrage mémoriel. Cette dialectique se retrouve dans le lien singulier que la chanson, et notamment son inclination à l’itération, entretient avec le sentiment du temps que la narratrice cherche à restituer, celui d’une durée diffuse animée d’une tension dramatique du désir, offrant une alternative au sentiment tragique du temps photographique. L’article, prenant appui sur cette opposition entre photographie et chanson, explore les émotions mémorielles propres à ce genre musical et la façon dont elles sont restituées dans l’écriture de ce récit.

HTML

Riferimenti bibliografici

BARTHES, R., La chambre claire, Œuvres complètes, vol. V, (1977-1980), Paris, Seuil, 2002
CHAUDIER S., JULY J., , « La chanson ou l’art d’apprivoiser le temps », in ABBRUGIATI P., CHAUDIER, S., HIRSCHI S., JACONO J.M., JULY J, PRUVOST C. , Cartographier la chanson contemporaine, Actes de la Première Biennale Internationale de la chanson, PUP, 2019, pp.255-272.
COMPAGNON, A. « Désécrire la vie », Critique, Éditions de Minuit, 2009, pp.58-59. ⟨hal-01330350⟩
DURAS, M., Yann Andréa Steiner, Paris, P.O.L., 1992.
ERNAUX, A., Journal du dehors, Gallimard, Paris, 1993.
ERNAUX, A., L’usage de la photo, Gallimard, Paris, 2005.
ERNAUX, A., Paris, Les Années, Gallimard, Paris, 2008.
ERNAUX, A., « C’est extra », in AUDEGUY S., FOREST Ph., (dir.) Variétés: Littérature et chanson, La Nouvelle Revue Française n° 601, juin 2012, pp. 50-56.
GAYAUD, A. Dialectique de la pop, Paris, La Découverte / Cité de la musique - Philharmonie de Paris, coll. « La rue musicale », 2018.
JULY J., Chanson. Du collectif à l’intime, Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence, coll. « Chants Sons », 2016.
JULY J., « Sur le style évidé et évident de la chanson" : Le popularisme en chanson. JOLLIN-BERTOCCHI, S. KURTS-WÖSTE, L. et altri (dir.), La Simplicité (Manifestations et enjeux culturels du simple en art), éd. Champion, p. 325-340, 2017, Coll. Bibliothèque de Grammaire et de linguistique, ⟨hal-01973495⟩.
REYNOLDS, S. Rétromania. Comment la culture pop recycle son passé pour s’inventer un futur, trad. par Jean-François Caro, Le Mot et le Reste, 2012 (2011).
SZENDY, P., Tubes, La philosophie dans le Juke-box, Paris, Les Éditions de Minuit, 2008.
THUMEREL F., « Passage(s) Ernaux », in FORT P.-L., HOUDART-MEROT V., Annie Ernaux : un engagement d’écriture, Presses Sorbonne nouvelle, Paris, 2015.
Creative Commons License

Questo lavoro è fornito con la licenza Creative Commons Attribuzione - Non commerciale 4.0 Internazionale.

Copyright (c) 2021 Publifarum